ILLUSIONS TPE
  Create an account
 • Home • Downloads • Your Account • Forums • 
INTRODUCTION
Introduction
 
L'OEIL
Description

Son Role
 
LE CERVEAU
Description

Son Role
 
ILLUSIONS
Artistiques

Optico-géomètriques

Autres types d'illusions
 
CONCLUSION
Conclusion
 
Autres types d




Autres types d’illusions d’optique


- Contours subjectifs

Les contours subjectifs sont tous basés sur un fort contraste, en général entre le blanc et le noir.

- Les figures de Kanizsa



Si vous regardez la figure ci contre sans fixer de point particulier, vous aurez probablement l'impression de voir un triangle blanc masquant en partie trois disques et un triangle noir. Le triangle blanc n'apparaît parfois qu'après plusieurs secondes, mais il semble plus blanc que le fond blanc sur lequel il se détache ! C'est un exemple de " contour subjectif ", une classe d’illusions visuelles dont Gaetano Kanizsa à été un pionnier.

Pourquoi un triangle illusoire apparaît-il et nous semble plus brillant que la partie qui l’entoure ? En effet, dans certaines figures, nous percevons des surfaces qui nous paraissent plus claires ou plus sombres que leur fond. Nous voyons également autour de celles-ci des contours nets et précis et pourtant, aucun trait n’est tracé, aucune différence de luminance n’est mesurable. Ceci est dû à une opération inconsciente du cerveau de l’observateur qui à l’aide de processus dits cognitifs prolonge involontairement les segments ou essaye de trouver du relief notamment avec le cube suivant.



- Les illusions d’Ehrenstein

La grille incomplète de la figure ci-dessous produit un autre type d’illusions : les illusions d’Ehrenstein. Si vous ne considérez aucun point particulier de cette figure, vous verrez un cercle aux points où les lignes se couperaient si la ligne était complète. En plus de ces cercles vous verrez des « allées » diagonales, également claires, qui relient ces taches. L’illusion reste très nette même si vous ne regardez qu’une intersection incomplète, mais, si vous regardez très fixement le point d’intersection manquant, l’illusion cesse.


À quoi ces taches et ces allées sont-elles dues ? On peut attribuer les taches à un désir inconscient de fermer les régions du dessin en lui superposant mentalement quelque chose qui relie les extrémités des droites, à chaque intersection inachevée. On peut également penser qu’elles résultent du contraste entre les extrémités des lignes et l’espace vide aux intersections. Enfin, il se pourrait que nous ajoutions mentalement un relief au dessin, transformant une figure plane en une grille dont les intersections seraient cachées par de petites sphères ou - dans le cas des allées - par une autre grille posée sur la première.

- Les illusions de J.Kennedy

À la fin des années 1970, John Kennedy, a imaginé une série d’illusions apparentées à celles d’Ehrenstein. L’illusion est due à une opération mentale de l’observateur, qui prolonge inconsciemment les segments dans la région centrale et recherche un relief. Il imagine que les lignes se coupent, mais qu’une sphère posée sur l’intersection cache cette dernière. Cependant, quand les segments sont inclinés cette opération mentale est moins fondée et l’illusion disparaît.





- L'illusion de la 3D

Nous allons expliquer une façon de créer de la 3 Dimension (ou du relief) sur un écran, qui ne possède donc que 2 dimensions. L'image en relief est obtenue grâce à des procédés de filtres optiques ( par exemple, les lunettes en plastique dont un "verre" est bleu et l'autre rouge, qui donnent une impression de relief à des images spéciales, mettant au premier plan le sujet de l'image et en arrière plan le décor ), qui donnent ainsi une illusion de profondeur de champ, ainsi que de relief.
Nous allons vous montrer cet exemple avec les images en relief avec les lunettes bicolores. On utilise les lunettes avec un verre bleu à l'oeil gauche, et le rouge à l'autre, comme celles-ci :



Il va falloir modifier l'image voulue avec les couleurs bleu et rouge. On va procéder par deux étapes.
- 1ere étape, il faut prendre une première photo avec un filtre rouge devant l'objectif. On obtient donc une image colorée en rouge.



- 2eme étape, il faut décaler légèrement l'image de l'objectif de l'appareil photo, et prendre la photo avec un filtre bleu.



- 3eme étape, il faut superposer les deux photos obtenues et on a donc l'image finale. Elle ne paraît pas en relief, et c'est normal.



Il ne reste plus qu’à regarder l'image avec les lunettes et on les voit en relief.

Explication :
Chaque oeil ne voit qu'une seule des deux couleurs. En mixant les deux, cela fait comme dans la réalité, car par exemple, le bleu représente l'arrière plan et est vu par l'oeil gauche, et l'avant plan par le rouge et donc par l'autre oeil. C'est comme dans la réalité









Copyright par ILLUSIONS TPE Tous droits réservés.

Publié le: 2003-12-05 (86 lectures)

[ Retour ]
 
site realisé par :
GOUESLARD Antoine
FONTAINE Maxime
GERARD Maxime

Site réalisé avec FS-Nuke qui est une adaptation de PHP-Nuke à free.fr. Tous droits réservés. PHP-Nuke est un logiciel libre réalisé sous licence GNU/GPL.
Page Générée en: 0.038 Secondes

:: fisubice phpbb2 style by Daz :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::